Rechercher

L’Observatoire des Sédiments du Rhône

Une plateforme de recherche fondamentale et appliquée pluri-partenariale


L’Observatoire des Sédiments du Rhône (OSR) a été créé en 2009 à la suite de questions qui ont émergé dans le cadre du Plan Rhône. Il a été mis en place par des équipes de recherche réparties sur l’ensemble du linéaire du fleuve.

Cet observatoire a pour mission de produire, rassembler et gérer des données visant à caractériser les stocks et les flux sédimentaires, ainsi que les pollutions associées à ces sédiments.

Il a également pour mission d’éclairer, par l’analyse de ces données, les gestionnaires et les élus. L’OSR est ainsi une plate-forme de recherche pluri-partenariale s’inscrivant dans une co-construction entre scientifiques et gestionnaires.

L’OSR est un programme de recherche financé au titre du Plan Rhône et bénéficie du soutien du Fond Européen pour le Développement Régional. L’OSR est un programme de recherche regroupant scientifiques (CNRS, IRSTEA, ENTPE, IRSN, IFREMER) et les principaux gestionnaires du fleuve (DREAL, Agence de l’Eau, Compagnie Nationale du Rhône, EDF et les régions Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Languedoc-Roussillon). Il constitue l’un des observatoires de la Zone Atelier du Bassin du Rhône (ZABR).

L’objet d’étude de cet observatoire est la vallée du Rhône, du Léman à la Méditerranée, soit un linéaire de plus de 500 km. L’ensemble de ce corridor fluvial est pris en compte, qu’il s’agisse du chenal en eau, des retenues à l’amont des aménagements hydroélectriques ou encore des marges alluviales et des milieux annexes. Ces espaces correspondent à différents compartiments d’un même hydrosystème qu’il est aujourd’hui nécessaire de comprendre dans son ensemble (continuum amont/aval, différences rive droite/rive gauche, connexion fleuve-littoral). L’étude des bilans et des dynamiques hydro-sédimentaires s’inscrit dans un cadre temporel emboité allant du siècle à l’instantané.

Les recherches de l’OSR sont structurées autour de cinq axes définis collectivement par le Conseil Scientifique. Les actions de recherche développées dans chaque axe ont pour objectifs de résoudre de grandes questions scientifiques permettant d’apporter des réponses concrètes aux différents gestionnaires du fleuve dans le domaine des risques et de la gestion durable des écosystèmes fluviaux et marins.

Les objectifs scientifiques de l’OSR...lire la suite.

Proposition de stage Master 2 dans le cadre de l’OSR5 - Mis en ligne le 30 octobre 2018 -

L’IRSN (Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire) propose un stage de Master 2 ou troisième année d’école d’Ingénieur ayant des compétences en sciences de la terre et plus particulièrement en sédimentologie et dynamique des sédiments. L’objectif principal de ce stage sera d’évaluer la (...)
Lire la suite >>>

Offre de CDD ingénieur(e) en modélisation hydro-sédimentaire - Mis en ligne le 25 septembre 2018 -

L’Irstea de Lyon-Villeurbanne recrute un CDD de 16 mois pour un poste d’ingénieur(e) en modélisation hydro-sédimentaire) à Irstea Lyon. Dans le cadre de l’Observatoire des Sédiments du Rhône (2009-2021), Irstea développe un modèle du transport des matières en suspension (modèle hydraulique 1D en (...)
Lire la suite >>>

Call for Abstracts - 11th International SedNet Conference - Mis en ligne le 5 septembre 2018 -

Sediments found in upland streams, industrialized waterways, busy coastal zones and offshore waters are characterized by a wide variety of sediment properties present in dynamic and less dynamic areas. These areas are inherently interlinked as sediment is transported from catchment to the open (...)
Lire la suite >>>

CDD Chercheur/Chercheure en chimie environnementale pour l’OSR - Mis en ligne le 26 avril 2018 -

L’Irstea de Lyon recrute un/une Chercheur/Chercheure en chimie environnementale dans le cadre du programme de l’Observatoire des Sédiments du Rhône. Voir l’offrePostuler
Lire la suite >>>