Ce projet de 24 mois vise à concevoir et/ou évaluer des systèmes innovants et économes pour la surveillance/gestion de la quantité et de la qualité des eaux pluviales (EP) en différents points d’un système d’assainissement.


Ces chaînes de métrologiques ou systèmes, allant de l’acquisition in-situ (capteur) au stockage de la donnée chez le gestionnaire, sont basés sur des capteurs low-cost du commerce et des plateformes de prototypage électronique open-source de type Arduino®, , Pycom® ou Raspberry®.

Nous souhaitons ainsi proposer des réseaux de surveillance des eaux pluviales libres (i.e. basés sur des technologies open-source), accessibles (i.e. matériels low-cost commercialisés auprès du grand public), adaptables et communicants (i.e. basés sur l’Internet des Objets, IoT).

Ces systèmes produiront des chroniques de données et/ou des alertes quant à la quantité et la qualité des EP dans les réseaux, les déversoirs d’orage, les ouvrages de gestion alternatifs des eaux pluviales et les milieux aquatiques récepteurs. L’objectif est de démontrer la faisabilité et l’intérêt de telles technologies.
Ces informations sont un maillon essentiel pour les collectivités, bureaux d’études et gestionnaires des systèmes d’assainissement afin de connaitre et de diagnostiquer l’état de leurs dispositifs de gestion des EP.  


Notre hypothèse est que ces systèmes constitueront un outil pertinent d’aide à la décision pour une gestion plus efficace des EP en territoires urbains et péri-urbains. Par exemple, des systèmes d’alerte à bas-coûts basés sur des mesures simples (hauteur d’eau ou présence d’eau) peuvent être installés dans de nombreuses techniques alternatives et alerter les gestionnaires en cas de fonctionnement anormal. Ils pourraient permettre également d’alimenter le diagnostic permanant des systèmes d’assainissement des collectivités.

 

Ainsi de façon générale nos objectifs pratiques et scientifiques seront :

 

Afin d’atteindre ces objectifs et de structurer le travail, il est donc nécessaire de mêler étroitement compétences de recherche et compétences opérationnelles, c’est pourquoi le programme se structure autour :

Organisation

Thématiques

cheapeau3

   

EVS- Université Lyon 2

Hydrologie , Géomorphologie fluvial, Métrologie, Électrotechniques

   

INRAE (exIrstea) Riverly

Métrologie physico-chimique et méthodologie de surveillance des systèmes fluviaux

   

INSA Deep

Hydrologie Urbaine (techniques alternatives de gestion des eaux pluviales)- Métrologie

   

ISA

Interfaces & Biosensors

   

Graie

Animation, valorisation, transfert opérationnel + mise a disposition de sites expérimentaux et appui du réseau des equipes OTHU

   

AEGIR

Start-up qui accompagne en effet les acteurs du domaine de l’eau (régies publiques et privées, bureaux d’études, instrumentistes…) dans leur réflexion autour de l’instrumentation et la mise en conformité des systèmes d’assainissements

 

 

Contacts et partenaires du programme :

-Ingénieur d’étude du Projet : Lionel LORD
-EVS, Univ. Lyon 2 : Oldrich NAVRATIL, Franck PERRET
-INSA Lyon, DEEP :Jean-Luc BERTRAND-KRAJEWSKI, Frédéric CHERQUI
-INRAE exIrstea-Lyon, Riverly : Philippe NAMOUR
-UMR 5280 ISA : Catherine JOSSE, Latifa BOUCHET, Nicole JAFFREZIC
-Graie-OTHU : Laëtitia BACOT
-AERMC : Céline LAGARRIGUE
-Lyon Métropole : Hervé CALTRAN
-ÆGIR :Priscille BEGUIN

Ce programme est animé par Oldrich NAVRATIL EVS - Université Lyon 2 avec l’appui de Laëtitia Bacot du Graie

Pour plus d'informations : info[a]othu.org

 

 

Retour haut de page