Réseau national des animateurs eaux pluviales

Les besoins (29p)

 

Le Réseau National des Animateurs « Eaux Pluviales » : une initiative conjointe de l’Adopta et du Graie

 

La Gestion intégrée et durable des eaux pluviales est une nécessité et une priorité des programmes des Agences de l’eau et de l’Etat. Il revient aux territoires de mettre en œuvre des politiques coordonnées et transversales pour déployer ces stratégies et solutions techniques sur les territoires.

A l’initiative conjointe de l’Adopta et du Graie, l’organisation d’un Réseau National des Animateurs « Eaux Pluviales » a pour objet de contribuer à faciliter le déploiement effectif de ces stratégies et solutions sur les territoires par l’acquisition collective et partagée d’éléments de langage, de retours d’expériences, d’outils, de documents et de réponses aux questions qui constituent aujourd’hui des freins.

 

Public Cible : les agents chargés de l’animation eaux pluviales au sein des collectivités locales et établissements publics, ainsi que de structures de type associatif œuvrant à la promotion et à l’animation territoriale en faveur de politiques intégrées et durables de gestion des eaux pluviales.

Pour vous inscrire, contactez Cécile Malavaud.

 

Les animateurs « Eaux Pluviales » réunis pour la première fois

Dans le cadre de Novatech 2019, le Graie et l’Adopta ont réuni pour la première fois les animateurs « Eaux Pluviales » intéressés pour :

  • faire réseau, c’est à dire faciliter la prise de contact dans un cadre privilégié et avec un rythme et une animation adaptés
  • prédéfinir l’intérêt d’un tel réseau et les modalités de fonctionnement possibles,
  • apporter des informations sur le cadre national et régional d’intervention
  • proposer aux animateurs eaux pluviales français un cadre relationnel optimisé pour bénéficier pleinement de Novatech, de par un réseau de connaissance et d’expertise plus riche.

A l’issue de cette rencontre, une liste de diffusion a été mise en place pour permettre de communiquer facilement entre les animateurs « eaux pluviales » des collectivités et des organismes publics qui les accompagnent.

Enfin, avec les organismes référents dans le domaine, nous envisageons de mettre en place un centre de ressource eaux pluviales en 2021.

Close