e-Colloque AMORCE en partenariat avec le GRAIE

8 Juillet

2021

9h - 17h

Visioconférence

Tarifs d'inscriptions
Gratuit pour les adhérents d'AMORCE et les membres du GRAIE

Repenser les stratégies territoriales pour relever le défi des pollutions émergentes du cycle de l’eau

Logos Amorce_Graie

A mesure que les connaissances avancent, les signaux d’alerte se multiplient sur la présence dans le cycle de l’eau de polluants dits émergents – métaux lourds, micropolluants organiques, résidus médicamenteux, plastiques.

Ces pollutions menacent directement nos rivières, nappes souterraines et océans déjà fortement impactés par le changement climatique et appellent immédiatement la mise en œuvre, par les collectivités locales et leurs partenaires, de stratégies préventives et curatives pour protéger nos ressources en eau sur le long terme.

30 ans après l’adoption de la Directive européenne sur les eaux résiduaires urbaines, 15 ans après la Directive cadre sur l’eau, alors que la nouvelle Directive eau potable vient tout juste d’être votée et que les comités de bassin s’apprêtent à adopter de nouveaux SDAGE, l’atteinte de l’objectif de bon état des masses d’eaux passera nécessairement par des changements de pratiques de fond dans les mondes agricole, industriel et urbain.

A travers des tables rondes et les témoignages de collectivités qui ont mis en place des actions efficaces de réduction à la source des pollutions et de maîtrise des flux polluants rejetés, AMORCE – en partenariat avec le GRAIE – vous invite le jeudi 8 juillet à venir construire ce nouveau modèle pour :

  • Accompagner massivement les ménages, artisans, industriels et agriculteurs vers des pratiques moins polluantes.
  • Sortir du « tout à l’égout » et faire du pilotage des réseaux le premier maillon de la lutte contre les pollutions urbaines (déraccordement des eaux pluviales, prétraitement des effluents, réutilisation des matières).
  • S’approprier les évolutions technologiques du traitement des eaux pour faire face aux évolutions règlementaires.
  • Repenser nos suivis analytiques du cycle de l’eau pour une meilleure prise en compte des pollutions émergentes dans la construction des plans d’actions territoriaux et le suivi de leur efficacité.
  • Faire évoluer nos modèles économiques et contractuels pour relever le défi de la reconquête du bon état des milieux aquatiques, superficiels comme souterrains.

Les solutions existent et se combinent pour s’adapter aux enjeux propres à chaque territoire.

 

Inscription gratuite pour les membres du Graie.

 

 

 

 

Close