5e journée thématique de la ZABR

La démarche écotoxicologique pour la protection et l’évaluation de la qualité des milieux aquatiques

vignette ecotox 09

5e journée thématique de la ZABR

La démarche écotoxicologique pour la protection et l’évaluation de la qualité des milieux aquatiques

Jeudi 24 septembre 2009

Parc des expositions de Valence (26)
Journée

Public

Organisateur

Programme

Partenaires et comité de programme

Inscriptions et infos pratiques


haut page

La journée

Le fleuve Rhône et ses affluents sont soumis à une forte pression anthropique en termes de pollutions chimiques et de perturbations physiques des milieux aquatiques.
Des investissements importants ont été consentis depuis 20 ans pour limiter les sources de pollution au Rhône. Il reste cependant, des secteurs sensibles et des pollutions délicates à traiter (pollutions diffuses notamment). De plus, la pollution en transfert dans les différents compartiments du bassin reste difficile à mesurer et à appréhender.

Les flux polluants ont un impact sur la qualité de l'eau, des sédiments, des nappes ainsi que sur les écosystèmes correspondants. Ils traversent les différents compartiments du corridor fluvial. Ils s'accumulent ou/et évoluent suivant leur origine. Mais finalement, à l'échelle du bassin versant, est-il possible de les identifier en terme de stock, de suivre leur transfert longitudinal, le plus souvent d'amont en aval, et transversal ? Alors que l'on parle le plus souvent de concentrations, peut-on apprécier la réalité de ces pollutions en terme de flux et de bilan ?

La ZABR, depuis sa création, s'intéresse aux flux produits à l'échelle des sous-bassins du Rhône : leur origine, leur impact sur la santé des écosystèmes et leur devenir dans les milieux naturels du bassin du Rhône. Depuis une période plus récente, elle a décidé de développer des axes de recherche autour du corridor fluvial avec plusieurs objectifs :
- améliorer les connaissances sur l'origine, le devenir et l'impact des polluants sur les milieux naturels anthropisés pour une meilleure compréhension des mécanismes bio-physico-chimiques associés à ces trois volets,
- aborder les apports des affluents en terme de flux, les phénomènes de stockage et de déstockage,
- formuler des recommandations pour la restauration des milieux et évaluer l'efficacité des actions correspondantes.
Des partenariats sont en construction avec de nombreux acteurs scientifiques (notamment ceux de la Zone Atelier ORME) et opérationnels pour les mettre en œuvre.

Thème

L’ensemble des acteurs de l’eau se mobilise depuis plusieurs années déjà pour gérer la ressource d’une manière globale. Il est maintenant l’heure de relever le prochain défi qui est de répondre aux ambitions de Bon Etat fixées par la DCE d’ici 2015. Cet objectif engendre des besoins de connaissances pour suivre, évaluer et agir sur les pollutions qui peuvent rendre l’utilisation de l’eau dangereuse et/ou perturbent l’écosystème aquatique.L’écotoxicologie, qui étudie les impacts des agents polluants sur la structure et le fonctionnement des écosystèmes, développe des outils et des méthodologies qui permettent une caractérisation :

1. des dangers et des sources de pollutions : L’écotoxicologie au service de la prévention sur le milieu ;

2. de l’impact sur les milieux récepteurs : l’écotoxicologie au service de la qualité des milieux et de la compréhension du lien pression-impact. Pour c

hacun de ces deux niveaux, il convient d’identifier les outils disponibles pour mesurer les effets biologiques de la pression chimique sur l’écosystème aquatique (biotests, biomarqueurs, bioindicateurs), leurs intérêts et limites (échelle d’espace, de temps, de complexité des systèmes biologiques pris en compte), (quels exemples de mises en œuvre,   quel niveau d’opérationnalité?)

Des passerelles sont à établir entre les scientifiques et les gestionnaires pour partager les savoirs et les pratiques. Concrètement comment peut-on intégrer les outils actuellement disponibles dans la prise de décision pour la gestion des milieux ceci à court et à long terme ? quels sont les axes de travail prioritaires ?

Objectifs de la journée

1. Informer la communauté du bassin (scientifiques, gestionnaires, industriels), des recherches menées et des applications disponibles pour la surveillance et l’évaluation écotoxicologique des milieux.

2. Favoriser la mise place d’un réseau associant scientifiques et gestionnaires autour des questions de la connaissance et de la gestion des contaminants du bassin du Rhône.

haut page

Public

Cette journée s’adresse aux acteurs du bassin du Rhône et en particulier aux :

1. collectivités locales,
2. prestataires, bureaux d'études,
3. scientifiques,
4. partenaires institutionnels.

Elle s’adresse également aux acteurs d’autres bassins intéressés par la thématique de l’écotoxicologie.


haut page

Organisateur

ZABR - Zone Atelier Bassin du Rhône

Labellisé par le CNRS en 2001, le GIS ZABR rassemble treize établissements de recherche qui s’inscrivent dans une démarche d’aide à la décision publique en matière de gestion durable des cours d’eau et de leurs bassins versants.
Son objectif est de mettre à la disposition des décideurs des méthodes d’évaluation des effets des opérations de réhabilitations sur le fonctionnement des hydrosystèmes aquatiques en terme de biodiversité, de durabilité et d’usages potentiels.
haut page

Programme

pdfProgramme

9h15
Accueil des participants

9h45

OUVERTURE

 

ELEMENTS DE CONTEXTE

10h

 L’écotoxicologie : principes élémentaires
Jeanne Garric, Cemagref

10h30

Utilisation de l'écotoxicologie pour la gestion de l'eau et des milieux aquatiques
Thomas Pelte, Agence de l’EAU RM&C

 

LA PREVENTION : DES OUTILS DE MESURE DES DANGERS LIES AUX SUBSTANCES CHIMIQUES

 

A - Les outils de contrôle des effluents

11h

Regard méthodologique sur le suivi de la toxicité des effluents urbains
Eric Thybaud, Ineris

11h20

Utilisation de l’outil écotoxicologique pour le suivi des effluents hospitaliers
Clotilde Boillot, ENTPE/CEAEQ (Québec)

11h40

Discussions introduites par :
Cyril Vurpillot , Communauté d’agglomération du Pays de Montbéliard
 André Delefortrie , Conseil général du territoire de Belfort
Jean Chapgier, Grand Lyon

 

B - La gestion des sédiments

12h05

Evaluation du "danger toxique des sédiments" . Apport des méthodes écotoxicologiques
Marc Babut, Cemagref

12h35

DEJEUNER

 

L’EVALUATION  : DES OUTILS DE CARACTERISATION DE LA PRESSION DES TOXIQUES DANS LES MILIEUX- LIENS AVEC LA PRESSION CHIMIQUE

14h30

Quelles approches pour la mesure de perturbations toxiques dans les milieux ?
Olivier Geffard, Cemagref

14h50

Discussions introduites par :
Cyril Bourg, DIREN Rhône-Alpes
Virginie Augeraud, Syndicat Mixte d’Aménagement du Bassin de la Bourbre

15h10

Adaptation et tolérance du périphyton aux pesticides
Bernard Montuelle, Cemagref / Agnès Bouchez,INRA

15h30

Discussions introduites par :
Grégoire Thévenet , Syndicat Mixte des Rivières du Beaujolais

15h50

L 'écotoxicologie génétique : du dommage de l’ADN  à l’atteinte de la population
Alain Devaux, INRA / Sylvie Bony, ENTPE

16h10

PARTAGE DE SAVOIRS ET MISES EN ŒUVRE PRATIQUES –Moyens à développer- modalités d’organisation

16h40

FIN DE LA JOURNEE


haut page

Partenaires et Comité de Programme

Partenaires

Comité de programme

haut page

Inscriptions et informations pratiques

Inscription

Bulletin d'inscription en ligne

Accès

Lieu de la conférence

Parc des Expositions de Valence (Entrée au Pavillon d'Accueil)
16, avenue Georges Clémenceau
26000 VALENCE

Plan d’accès