Des conférenciers invités de prestige

Conférence plénière d'ouverture - Mardi 5 juin, de 9h15 à 12h30

Claudia PAHL-WOSTL, Université d'Osnabrück
"Transformer la gouvernance de l'eau : une approche diagnostique"

Claudia Pahl-WostlClaudia Pahl-Wostl est professeure en gestion des ressources à l'Institut de recherche sur les systèmes environnementaux (USF) à Osnabrück (Allemagne). Elle est reconnue internationalement pour ses recherches sur la gestion intégrée des ressources en eau et l'étude des systèmes socio-écologiques.

Claudia Pahl-Wostl a été co-présidente du comité scientifique du GWSP (Global Water System Project) et est actuellement membre du comité de planification du "Sustainable Water Future Programme". Elle a participé à plusieurs projets européens qui proposent de nouvelles méthodes pour une gestion intégrée et adaptive de l’eau, qui ont été appliquées et testées en Europe, Afrique et Asie Centrale. En 2012, elle a reçu le prix de la gestion de l’eau par la Fondation Bode, récompensant ses recherches pionnières et interdisciplinaires sur ses analyses comparatives de la gouvernance des fleuves

Tabea STÖTTER, Commission Internationale pour la Protection du Rhin
"Coopération transfrontalière dans le bassin du Rhin"

Martine Rohn-BrossardLe Rhin est toujours à l'honneur à I.S.Rivers ! Martine Rohn-Brossard ayant été sollicitée pour un déplacement en Chine, c'est Tabea Stötter, l'une de ses collaboratrices privilégiées, qui viendra faire cette présentation.

Tabea Stötter, docteur en sciences de l’environnement de l’Université de Bern, a fait le choix de mettre ses connaissances scientifiques au service de l’action en travaillant au sein de la Commission Internationale pour la Protection du Rhin, organisation regroupant neuf Etats du bassin du Rhin et la Commission européenne qui coopèrent et ajustent leurs intérêts en faveur de la gestion et de la protection de l’espace rhénan.  Elle accompagne avec ses collègues Martine Rohn-Brossard, Présidente du CIPR, dans la restauration spectaculaire du Rhin : Préservation de la qualité des eaux, restauration de continuités écologiques, actions de prévision et de protection contre les crues sont autant de chantiers engagés pour une gestion durable du Rhin.

Michael MURRAY-HUDSON, Université du Botswana
"Fonctionnement hydro-écologique et gestion du bassin du fleuve Cubango-Okavango"

Michael Murray-HudsonMichael Murray-Hudson est chercheur en écologie à l'Université du Botswana, coordinateur de l’unité de surveillance environnementale de l’institut de recherche de l’Okavango. Ses recherches portent sur l’écohydrologie, les relations entre l’eau et l’écologie des milieux humides Veilleur de la qualité environnementale de l’OKavango et de son delta.

Michael Murray Hudson nous présentera l’Okavango et son delta, fleuve exceptionnel qui n’atteint jamais aucun océan. Son fonctionnement hydro-écologique spécifique favorise une myriade de bras, canaux, îles et lagons qui hébergent une faune d’une prodigieuse variété. Une gouvernance tripartite, permet de gérer ce fleuve en conciliant enjeux économiques, sociaux et écologiques de ce fleuve.

Conférence plénière de clôture - Jeudi 7 juin, de 11h à 12h30

Jean-Louis MICHELOT, Ecosphère
"Approche sensible du Rhône"

Jean-Louis MichelotJean-Louis Michelot est géographe et naturaliste. Son doctorat (Univ. Lyon III) a porté sur la gestion intégrée des espaces naturels dans la vallée du Rhône, sous la direction du Pr JP Bravard. Actuellement directeur régional du bureau d’études en écologie appliquée Ecosphère, il a coordonné de nombreuses études sur les grands hydrosystèmes français et leur préservation.

Depuis quelques années, il cherche à explorer une perception globale de l’environnement naturel, combinant connaissance, action, contact physique et approche sensible. Dans cet esprit, il organise avec des comédiens et musiciens des « randonnées singulières » où les participants sont invités à découvrir les berges du Rhône à travers observations naturalistes, immersion dans l’univers des écrivains et des poètes, écoute des oiseaux et des musiques inspirées par le lieu…

Rebecca THARME, Riverfutures
"Des rivières et des hommes : relier les écosystèmes et les communautés humaines"

Rebecca TharmeEn tant que directrice de Riverfutures et écologiste aquatique indépendante, Rebecca Tharme collabore avec des organismes gouvernementaux, des organismes territoriaux, des ONG, et des chercheurs, pour élaborer des solutions appropriées en termes de politiques publiques, pour la gestion environnementale de l'eau.

Rebecca a 27 ans d'expérience dans des projets interdisciplinaires et des partenariats multiculturels en Afrique, Asie et Amérique latine. Chercheuse à l'Australian Rivers Institute, de l’Université de Griffith, elle préside le groupe de travail sur les rivières et les hommes du programme "Sustainable Water Future". Elle siège au sous-comité de conservation de l'eau douce de l'UICN et fait partie du jury du Prix " Swiss Re Foundation’s international ReSource", qui encourage la réflexion entrepreneuriale et le leadership dans la gestion durable de l'eau. Elle a été directrice des partenariats pour "Great Rivers" dans le cadre du programme Global Water de l’association "The Nature Conservancy", et chercheuse senior à l'International Water Management Institute.